L’Amiral : le navire hybride du lac d’Annecy

L’Amiral : le navire hybride du lac d’Annecy

juin 23, 2020 0 Par Emilie

Depuis ce début d’année, la compagnie des bateaux du lac d’Annecy compte un nouveau navire. L’Amiral effectue des trajets entre Doussard et Annecy, à hauteur de trois fois par jour. Conçu en Chine, il répond à de nombreuses exigences écologiques.

Un navire hybride

L’Amiral vogue sur les eaux du lac d’Annecy entre Doussard et la Venise des Alpes. En termes de pollution, la compagnie des bateaux affirme que « ce nouveau bateau affiche le plus faible impact environnemental de France dans sa catégorie ». En effet, le projet de base avait pour objectif de concevoir un transport peu polluant. L’Amiral est donc constitué d’aluminium, un métal léger et recyclable. De plus, la peinture de la coque a été étudiée afin de ne pas dégager de solvants. La forme de la coque a également été pensée pour réduire de 15 % la consommation de carburant.

L’Amiral est un navire hybride. Il est muni d’un moteur électrique au lithium (utilisé pour l’entrée et la sortie des ports), puis d’un moteur thermique GTL marine. Le GTL marine est un carburant qui rejette du gaz naturel peu polluant. Il s’agit donc d’une première mondiale. Sur le plan acoustique, c’est le physicien Jean-Philippe Delhom qui s’est penché sur les recherches visant à diminuer l’impact sonore et vibratoire du bateau, pour le confort des passagers et du personnel, mais aussi pour le respect de l’environnement.

La compagnie des bateaux a dû investir 1,8 millions d’euros pour s’équiper d’un tel navire. Connecté, insonorisé et avec un faible impact environnemental, le sixième navire a de beaux jours devant lui.

Jusqu’à 150 passagers

L’Amiral a été construit en Chine, par une société française (chantiers navals ODC Marine). Il peut embarquer jusqu’à 150 passagers avec ses 20 mètres de longueur et ses 5,60 mètres de largeur. Le navire hybride a tout d’abord été transporté en container par la mer avant de prendre la route dans un convoi exceptionnel entre Fos-sur-Mer et Annecy.

La liaison Doussard-Annecy devait débuter dès ce printemps. Toutefois, avec l’épidémie du Covid-19, le premier départ a été retardé. Il faudra compter 35 minutes pour se rendre à Doussard, port auquel l’Amiral est rattaché suite aux travaux réalisés dans la commune qui se situe au bout du lac d’Annecy.

Voyager entre Annecy et Doussard par la voie nautique aura éventuellement un impact sur la circulation. En effet, aux heures de pointes, les bouchons sont fréquents sur cet itinéraire. Faut-il encore que les tarifs proposés par la compagnie des bateaux soient abordables et que se rendre à Annecy en navigant ne soit pas trop cher pour les locaux.